EXAA - Estimation préalable
L'estimation préalable ou évaluation industrielle et commerciale, permet de s'assurer aux justes valeurs !

Un petit quiz

Savez-vous définir la valeur de la reconstruction de vos bâtiment, la reconstitution de votre parc machines, de votre outillage, de votre mobilier,…, en cas de sinistre ?

Etes-vous certain que les capitaux déclarés sur votre contrat d’assurance sont suffisants ?​

Les indemnités auxquelles vous pourriez prétendre en cas de sinistre partiel ou total vous permettront-elles de reprendre votre activité ?​

Quelques conseils

Il ne faut pas attendre un sinistre pour répondre à ces questions.

Il faut faire estimer la valeur réelle des capitaux de votre outil de travail, de votre perte d’exploitation en cas de sinistre.

l’estimation préalable en quelques mots

Elle permet :

  • De s’assurer au juste prix
  • D’éviter la règle proportionnelle.
    • Article L.121-5 du Code des Assurances : « S’il résulte des estimations que la valeur de la chose assurée excède au jour du sinistre la somme garantie, l’assuré est considéré comme restant son propre assureur pour l’excédent, et supporte, en conséquence, une part proportionnelle du dommage, sauf convention contraire. »
  • Aux assureurs, inspecteurs et experts d’avoir clairement connaissance des informations indispensables sur :
    • Les capitaux en valeur à neuf et valeur d’assurance
    • Les surfaces
    • Les déclarations du risque à tarifer
    • Extincteurs / RIA / Sprinkler
    • Matériaux de construction (dur, ½ dur , ½ léger, léger)
    • Nature des risques.
  • La détermination par les assureurs de la valeur de limitation contractuelle d’indemnité
  • Des révisions (en cas d’acquisitions ou de cessions)
  • Des refontes régulières (tous les 4 à 5 ans) garantissant un suivi régulier de votre patrimoine
  • L’assurance d’une indemnisation juste et rapide en cas de sinistre
  • Certaines compagnies peuvent consentir jusqu’à 10% de remise sur la prime incendie